Apparition de la Sainte Vierge à Catalina (Katya) Rivas

Mérida, Mexique, 31 décembre 2001

Le 29 de décembre, la Vierge Marie annonça à Catalina quelle allait lui apparaître dans les dernières heures du 31 décembre 2001. Durant la soirée du 31 décembre, à partir de 21h30, léquipe de direction de l'Apostolat pour la Nouvelle Évangélisation nous a réunis en prière au local de l'Apostolat pour la vigile et la célébration de la première Messe de la nouvelle année. Au moment où nous terminions la récitation du rosaire, à 23h05, Catalina tomba à genoux et notre Très Sainte Mère lui apparut. Durant la première partie de lapparition, Catalina pleura abondamment à cause de quelques visions que lui montra notre Mère et dont elle doit garder le contenu secret jusquà être autorisée à le dévoiler par Elle ou Jésus. Le visage de Catalina semblait lumineux. Il se couvrit de brillants dorés sur le front et les joues, de même que les roses qui étaient sur le petit autel préparé avec la statue de la Vierge de Guadaloupe, sur quelques objets et dans la pièce. Durant quelques minutes, Catalina conversa avec la Vierge: on nentendait aucune voix, mais on la voyait remuer les lèvres comme en un dialogue, soupirer et pleurer en tournant son regard dans des directions précises. Ensuite, Catalina commença à répéter, à mesure quelle les entendait, les paroles de la Vierge. En voici le texte:

La Vierge Marie dit, en nous donnant lautorisation denregistrer:

En cette nuit, mes petits, en cette dernière nuit de lannée, alors que vous vous êtes éloignés du monde pour venir Me trouver, rencontrer Jésus et Lui consacrer vos vies, Je veux vous donner un baiser damour. Vous consolez le Coeur douloureux de votre Mère.

Je ne veux pas dire que votre croissance spirituelle a atteint des niveaux élevés. Mais la Miséricorde de Dieu a enraciné profondément l'amour en chaque coeur. Il faudra nécessairement que cela donne des fruits. Je vous demande en cette nuit denrichir ces terrains que sont vos coeurs par la prière, par le pardon, par la bonté, par l'humilité, par la patience, par ces vertus qui caractérisent ceux qui aiment Jésus, qui obéissent au Père et qui font partie du bataillon de sa Mère.

Mon Coeur a beaucoup souffert durant cette année écoulée. Combien d'âmes se sont perdues en sentêtant à ne pas écouter Mes appels, à ne pas écouter cet appel que leur adresse leur Mère à un changement de vie, à une conversion vers le Seigneur. Combien d'âmes se perdent par lorgueil, parce quelles jouent à être des dieux, elles oublient leur nature humaine. Vous oubliez, mes enfants, que les idoles ont des pieds dargile. Beaucoup d'autres âmes se sont perdues à cause des idoles de la sexualité, de la drogue et de lalcool, parce quelles ont fait passer leurs caprices et leurs plaisirs avant l'appel du Seigneur à changer de vie.

Beaucoup d'âmes se sont sauvées parce qu'au dernier moment leur Mère du Ciel a pu les secourir. Ce furent des âmes consacrées à Moi, à Mon Coeur Immaculé et au Sacré Coeur de Mon Jésus, ces âmes fidèles qui malgré leurs péchés n'ont pas abandonné la récitation du Saint Rosaire. Peut-être le trouvez-vous ennuyeux, fastidieux, répétitif. Mais si vous approfondissez et méditez la vie de Jésus, nos joies, nos douleurs, nos gloires, vous trouverez que le Rosaire est la prière qui plaît le plus à votre Mère et qui plaît le plus à Jésus.

Mes chers enfants, les Mystères Joyeux sont les roses blanches que Je remplis de grâces. Les Mystères Douloureux sont les roses rouges arrosées par la souffrance et le Sang de Jésus et de tous les martyrs. Les Mystères Glorieux sont les roses dorées par la Gloire de Jésus et Ma Gloire, qui Ma permis de descendre cette nuit et qui Me rend possible de Me retrouver parmi vous.

Mes petits, quand vous voulez Me trouver, vous n'avez seulement qu à prendre le Saint Rosaire et à méditer vos mystères. Alors, Je Me fais présente, Je Me tiens près de vous pour vous combler de bénédictions, recevoir vos prières et les déposer au pied de l'autel du Seigneur.

Mes bien-aimés, Je vous appelle Mes combattants parce que vous êtes les vaillants défenseurs de luvre née du Coeur de Jésus, purifiée en Mon Coeur et déposée dans le Coeur du Père

Défendez cette uvre: ne permettez pas qu'on vous souille, ne tenez pas compte des insultes. Vous ne serez pas souillés si vous n'accordez aucune importance à toute opposition ou à toute calomnie quon pourrait faire contre vous.

Combien de fois Jésus Lui-même a été calomnié. On a souillé Son honneur comme homme, mais on na pu Le toucher en Son Esprit parce que Celui-ci venait du Père. Il était en union permanente avec le Père dans l'Esprit Saint. Si vous vous tenez unis de la même manière à Jésus et à sa Mère au moyen de l'amour et de lunité, vos esprits ne seront jamais souillés, même sil arrivait que votre corps et votre chair étaient détruits, parce que votre esprit appartient au Père, il appartient au Fils et participe à lessence de l'Esprit Saint. Vivez en paix, vivez avec foi, vivez avec joie.

Pères:

Soyez fermes avec vos enfants. Enseignez-leur lamour et labandon à Dieu comme leur premier but. Soyez un exemple de vertu, de modestie et de patience avec vos enfants.

Mères:

Soyez patientes avec vos enfants. Soyez patientes avec vos époux. Soyez vertueuses. Je vous demande de méditer les chapitres 3 et 4 de Isaïe. Vous y verrez beaucoup de choses qui ne sont pas agréables à Dieu.

Enfants:

Ne contrariez pas vos parents. S'ils ont choisi ce chemin, c'est parce quils sont dans la Vérité. Ne les jugez pas, parce qu'un jour vous aurez à en rendre compte.

Frères:

Entre vous, entre tous ceux qui sont ici présents en cette nuit, Je veux vous confier à votre tour une rose, cette Rose qui sur chaque pétale porte écrit le Nom de Jésus. Tournez-vous vers Lui dans vos joies, dans vos tristesses et dans vos douleurs, dans vos triomphes et dans vos échecs. Nuit et jour, bénissez-le pour tous ceux qui le maudissent, faites des actes de réparation pour tous ceux qui loffensent. Réparez pour toutes les âmes qui blasphèment et qui commettent des actes sataniques contre le Corps Très Saint de Jésus.

Vous aussi, vous faites partie de larmée des élus. Tous ceux qui sont choisis par votre Mère portent en eux le signe de la Croix protectrice contre les pièges malicieux, contre les mauvaises influences, contre les méchancetés de Satan, Notre ennemi commun. La bataille ne sera pas facile, parce que nombreux sont ceux qui travaillent contre vous, de même que contre toute uvre qui vient du Seigneur. Mais nayez pas peur, votre Mère est avec vous. Je vous couvre de Mon manteau. Je vous porte dans Mes bras comme cet Enfant que Je vous apporte aujourdhui.

À ce moment, apparut dans les bras ouverts de la Vierge Marie l'adorable Enfant Jésus souriant. Et Jésus lui-même, dans les bras de Sa Mère, parle avec une voix d'enfant.

L'Enfant Jésus dit:

«Mes chers enfants, Je vous donne Ma bénédiction enfantine. Je vous donne Ma bénédiction comme Dieu en cette nuit froide durant laquelle de nombreux coeurs sont couverts de glace. Le froid de la neige nest pas aussi glacial que le froid de ces coeurs.»

Il y a une pause de silence. Catalina parle avec l'Enfant Jésus. Par la suite, la Vierge donne quelques messages privés pour quelques personnes présentes, et puis demande quon les fasse connaître au moment qu'Elle indiquera.

La Vierge dit:

Alors quil ne reste que quelques minutes avant que ne se termine cette année, Jai désiré être parmi vous avec Mon amour Maternel, afin que chacun sache quaujourdhui, il a été invité à se rendre ici spécialement par sa Mère. Les uns, Je les ai amenés prisonniers de Mon amour, les autres Je les ai attirés par quelque petit jeu. (Elle sourit). Mais Je ne fais ça qu'avec le désir de Me retrouver avec les Miens.

Si vous adressez vos demandes au Père et si vous accomplissez tout ce que Lui vous a demandé, vous verrez de nombreux prodiges en ce peuple. Il faudra que bondisse le coeur de tant de personnes qui sont si dures.

Priez pour Mon Église. Je suis la Mère de l'Église. Toute mère souffre quand elle voit ses enfants malades. Mes enfants sont malades, beaucoup de Mes enfants. Tant, tant, tant! Ils sont contaminés par des idéologies qui ne sont pas Chrétiennes, par des idéologies qui ne remplissent que de déchets le coeur et la tête des hommes

La véritable pauvreté, la véritable humilité, la véritable piété se trouvent dans la charité. De nombreuses âmes consacrées ont oublié la charité, ce cadeau suprême que le Seigneur a déposé en chaque coeur au moment de sa conception, ce don qu'au cours de sa vie chacun doit chercher à perfectionner pour se rendre semblable à Mon Christ, à Mon Jésus.

Combien d'âmes se perdent parce quelles vivent davantage dans le monde que dans les églises mêmes, avec le coeur à autres choses, avec l'âme au service du mal, du mensonge, de la duperie. Combien d'autres, plongées dans les tâches du pouvoir, désirent ardemment tout contrôler mais ne se rendent pas compte que c'est Dieu qui contrôle tout l'univers. Elles ne peuvent rien faire sans Lui. De fait, elles sont en train de perdre leurs âmes et de perdre beaucoup d'autres âmes qui les suivent. Priez pour ces âmes, Mes enfants. Essayez de les ramener au troupeau du Seigneur.

Surmontez vos malentendus et vos crises. Toutes ces choses ne viennent pas de Dieu. Le Seigneur veut l'unité entre vous au moyen de lamour, au moyen de la foi, par la compréhension. Si vous demeurez unis, on ne pourra rien vous faire, on ne pourra pas briser la structure de cette uvre de Dieu. Mais si vous vous divisez, si vous nêtes pas loyaux, si vous nêtes pas fidèles, tout cela va chanceler. De nombreuses âmes auront à souffrir beaucoup si vous les abandonnez.

Ce soir, en ces dernières minutes de l'année, prenez lengagement devant le Seigneur de laider à sauver les âmes, de porter haut son Étendard avec amour, avec force, avec dignité, avec le sourire, mais sans défaillir. Ne craignez pas de baisser la tête devant Dieu, mais ne la baissez pas devant les hommes. Jinsiste pour vous dire: soyez forts, aimez le Seigneur. Offrez-Lui vos joies. Offrez-Lui vos épreuves et vos difficultés

Le Seigneur veut qu'en chaque foyer règne la paix. Mais chacun de vous doit contribuer à cette paix. Fuyez de ce qui vous enlève la paix. Éloignez-vous des pièges que vous tend le démon. Jésus veut la perfection. Jésus veut que l'Apostolat de la Nouvelle Évangélisation soit une pépinière de saints. De fait, si vous grandissez et si vous vous consacrez au Seigneur, vous aurez dans vos rangs beaucoup de saints

Chaque homme doit lutter pour la sainteté. Pour cela, il doit se nourrir par la prière. Nayez pas peur de vouloir être des saints, car tout ce quendure un saint dans la vie est à peine un brin de paille à côté de toute l'éternité de bonheur et d'amour qu'il vivra au Ciel.

À ce moment, Catalina se mit à décrire quelques personnes quelle voyait apparaître peu à peu, jusquà remplir un grand espace, et en même temps elle se mit à dire leur nom; mais ensuite, il se fit un rassemblement d'une multitude de saints, dont elle ne pouvait plus répéter les noms car la Vierge se remit à parler. Nous qui étions présents pouvions voir que le regard de Catalina se dirigeait à différents endroits autour de lapparition.

La Vierge continue:

Aujourdhui Maccompagnent (Catalina répète leurs noms): le Pape Jean XXIII, Padre Pio, Saint François d'Assise, Sainte Catherine de Sienne, Sainte Marthe, Sainte Marie-Madeleine, Saint Charles Borromée, Saint Martin de Porres, Monseigneur Escrivá de Balaguer, Saint Michel Archange, Saint Raphaël, Saint Gabriel.

Nayez pas peur, la Coeur Céleste veille sur vous. Si le martyre est nécessaire pour un chrétien, allez au martyre avec joie, en aimant votre croix comme Jésus aima la Sienne.

À présent, Mes enfants, Je veux bénir tous les objets religieux que vous portez. Je bénis chaque membre de vos familles Ne vous en faites pas, en ce moment Je suis auprès de chacun deux, et même sils ne peuvent pas Me voir, Je leur donne aussi Ma bénédiction

Au moment où commencera la Sainte Messe, tous les Anges et tous les Saints suniront à Nous pour rendre grâces à Dieu, pour vous consacrer tous au Seigneur. Ne craignez pas de les invoquer, car la communion des Saints inclut tout cela.

Je vais déposer un baiser sur le front de chacun de vous, en vous laissant Mon arôme Maternel. Ayez la paix dans vos coeurs et servez toujours le Seigneur. Que la bénédiction de la Très Sainte Trinité descende sur vous Elle même se signa en disant: Au Nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit.

Pendant encore quelques instants, la Vierge dit quelque chose de personnel à Catalina. Et ensuite toute l'apparition monta verticalement. Nous avons vu la tête de Catalina se redresser vivement vers le haut et ensuite sincliner vers l'arrière, à tel point que nous avons crû quelle allait tomber à la renverse.

Traduit de lespagnol par Michel Quessy



Return to Mary's corner