la Fille du Oui

(La volonté humaine est contre l'amour lorsquelle nest pas abandon en la Divine Volonté)

La Trinité 29-03-2003


Le Saint-Esprit :

Par la puissance de l'Amour, Dieu accomplit sa Divine Volonté. Lorsquun enfant se donne, il donne son oui à Dieu. Tout de lui se laisse prendre par le mouvement de l'Amour. Il accomplit donc la Volonté de Dieu. Il fait en sorte que tout ne soit que pour Dieu; telle cette enfant qui vous parle, elle prononce les mots qui sont en elle. C'est moi, la Divine Volonté, qui lui fait entendre en elle les mots quelle répète.
 

Dieu le Père :

Ce temps est un temps d'amour. Bien que ce moment soit difficile pour certains enfants de ce monde, il n'en est pas moins quil est amour. Des représailles se font contre mes enfants, contre ceux que jai moi-même créés. Ils sont à la merci d'enfants qui se croient maîtres de leurs actions. Ces enfants sont aussi mes enfants que jai créés et ils ne veulent écouter que leur volonté humaine.

Mes enfants d'amour, je vous demande de vous aimer, de vous unir les uns les autres et de faire en sorte que tout de vous soit digne d'être appelé enfant de Dieu. Vous êtes tous des enfants de Dieu mais puisque vous nécoutez que votre volonté humaine, moi, Dieu amour, je ne puis vous donner des grâces qui vous seraient nécessaires pour vous comporter en enfants de Dieu. Ne vouloir quécouter sa volonté humaine, c'est vouloir faire en sorte que le mal gère votre vie. Tout enfant qui se laisse prendre par sa volonté humaine accomplit des actes pensés par lui, des actes faits par lui et des actes qui portent à faire le mal, car ce qui n'est pas nourri de mes grâces et ce qui n'est pas dans ma Divine Volonté ne peut être bon.

Voyez-vous, la volonté humaine est portée à vouloir se complaire en ce quelle est. Tout ce qui vient de l'humain n'est que ce quil est, car ses actions sont pour lui-même et pour ce quil connaît de lui-même. Lorsquil accomplit des actions faites à partir de sa volonté humaine, ces actions sont individualistes. Il en devient un être égoïste.

Lorgueil est le péché qui a fait que mon ange a été chassé loin de ma face. Je vous parle, mes enfants, de l'ange déchu: Lucifer. Il na pas voulu adorer mon Fils, il a refusé par orgueil d'adorer mon Enfant-Dieu qui devait venir en votre monde. Ce monde a été dans sa perte à cause de lorgueil de Satan. Tout na été que vanité pour cet ange dans sa chute, et ce n'est qu'avec vanité quil gère la volonté humaine voulant linciter à faire le mal. Il se donne du pouvoir sur votre volonté humaine, il ne respecte pas qui vous êtes car il ne sest pas respecté, il na pas respecté la beauté de sa création.

C'est moi Dieu qui ai créé les anges. Mon Fils d'amour devait venir sur la terre en votre présence pour venir montrer la Présence même de Dieu parmi vous. Vous n'aviez pas à être sauvés, vous étiez créés parfaits, mais lange déchu na pas voulu adorer le Fils de Dieu fait homme. À linstant de son non, il fut précipité dans les  entrailles de la terre. Il amena avec lui un nombre incalculable d'anges et ces anges, mes enfants, ont été avec lui en enfer et ils font tout pour vous inciter à commettre le mal.

À cause du péché d'Adam et Ève, vous vivez avec le bien et le mal, mes enfants. Votre volonté humaine est, pour vous, une faiblesse. Elle cohabite avec deux choix : le bien ou le mal. Les années ont fait en sorte que le mal a pris le dessus du bien. Vous qui croyez vivre pour vous faire du bien, en ne voulant faire que votre volonté et en mettant de côté ma Volonté d'amour, vous détruisez le bien en vous. Vous ne vous apercevez pas que Satan avec les anges déchus font tout en sorte de détruire le bien.

Regardez ce que votre monde a inventé! Cette technologie dans laquelle vous vous rendez maîtres a créé des bombes, a créé des moyens de vous détruire comme votre volonté humaine vous a détruits.Vous avez créé ce qui va vous détruire entièrement.

Mes enfants d'amour, je vous parle parce que je vous aime, c'est moi votre Créateur. C'est moi qui ai mis mon souffle de vie en vous Est-ce que je vais cesser de vous parler? Tant quil y aura dubien en vous, aussi petit soit-il, je vais vous parler.

En ce moment même, cet instrument d'amour parle à votre âme car cest moi qui lui dicte les paroles pour son âme et pour votre âme. Dieu est vivant, il est vivant en chacun de vous. Bien que vous ne pouvez l'écouter à l'intérieur de vous, votre âme est luvre de Dieu. Elle a besoin de grâces de Dieu pour vivre et pour aimer la vie; sans moi, elle ne pourrait vivre. Si votre âme meurt, votre corps perd le mouvement de la vie.

Alors, mes enfants, comme moi je suis un Dieu d'amour, je donne à votre âme, par des enfants qui se donnent entièrement, des grâces d'amour. Tout est en vous. Pourquoi faire de vous des enfants destructeurs de votre vie? Je prépare votre intérieur par mes enfants qui se donnent entièrement, afin que vous soyez prêts pour ma venue en vous. Oui, mon Fils, Jésus, se montrera à vous. Qui voit le Fils, voit le Père. Qui voit le Père, voit le Fils et voit le Saint-Esprit.Trois personnes en une. Nous vivons en vous. Vous verrez aussi votre Mère, elle ne quitte pas son Fils, Jésus.
 

Jésus :

Mes enfants d'amour, ne vous étonnez pas d'entendre ces paroles, elles ne sont qu'amour pour vous. Beaucoup d'enfants, et le nombre est si nombreux, refusent d'entendre mes paroles. Ils se disent des enfants de mon Église, mais rejettent du revers de la main les paroles de Dieu dictées à mes enfants choisis des derniers temps. Ils ont peur, ils ne veulent pas s'impliquer, car ils ne croient quà ce quils ont appris. Ce quils ont appris n'est pas ce quils ont en eux car j'ai annoncé que le Royaume de mon Père viendrait sur la terre.

Lorsque vous prononcez le Notre Père que j'ai moi-même enseigné à mes apôtres: «Que votre règne vienne sur la terre comme au Ciel», j'ai annoncé le règne de mon Père en vous. Ces paroles sont vivantes, elles sont connues de ces enfants d'amour, mais ils refusent, ils interdisent mes autres enfants de se nourrir de mes paroles de vie, de mes paroles de joie.

C'est une joie d'entendre dire que Dieu va bientôt se présenter en chacun des enfants de la terre pour leur demander sils veulent choisir l'amour et renoncer à la haine. Ce choix va vous être présenté. Tous vous devrez répondre à cette demande d'amour. Je crie en chacun de mes enfants :

«Il faut écouter votre Dieu, il faut renoncer à votre volonté humaine».

S'abandonner à la Divine Volonté, c'est accepter que le mal sorte de vous et c'est accepter que le mal n'existe plus autour de vous, car lorsque je me présenterai à vous, cela annoncera la fin du mal sur la terre. Et tous les enfants qui auront accepté de continuer de cohabiter avec le mal devront disparaître eux aussi avec le mal qui disparaîtra de la surface de la terre.

Ceci, mes enfants, est ma Justice. Il ny aura plus jamais d'enfants qui nuiront à mes enfants choisis. Bien qu'on refuse dentendre mes paroles à l'extérieur, en ce moment même mes paroles s'inscrivent en mes enfants. Ils ne pourront renier ce que moi j'ai dit avant le grand choix. Ce choix est en vous. Il vous sera montré et vous devrez y répondre.

Mes enfants d'amour, il y a la guerre. Mon pays d'amour connaît une très grande tribulation, là où je suis né. Ce peuple a été choisi pour entrer dans la Terre Promise, là où le miel coulera, là où les arbres donneront des fruits en abondance, là où l'eau dégorgera des poissons, là où lair ne sera que douceur. Mon peuple sera à la tête de tous les enfants du monde. Il est le peuple de Dieu, le peuple d'Israël; vous serez tous frères et surs.

Ô peuple, je vous aime tant! Pourquoi cette rébellion  contre vous-mêmes? Je suis venu parmi vous pour vous montrer l'amour de mon Père. Vous aviez reçu des inscriptions d'amour qui se sont gravées d'âge en âge en chacun de vous. À cause de votre volonté humaine, vous avez brisé ces inscriptions d'amour. En ne suivant pas les lois de mon Père, vous avez refusé dentendre le Fils de Dieu et, aujourdhui, vous en payez le prix.

À cause de votre entêtement à ne pas vouloir la paix, vous faites le mal autour de vous. Vous créez de l'adversité qui fait souffrir mon peuple. Vous ne vous donnez pas à votre Père. Vous démontrez à vos pères combien votre attitude est réjudiciable à lappel de votre Dieu.

Je fais crier mes enfants pour vous demander de cesser ces représailles entre vous. Ces affrontements vous nuisent. Vous serez les seuls à répondre de vos gestes. Bien que vous soyez mon peuple, vous ne pourrez entrer dans la Nouvelle Jérusalem que si vous vous mettez en loi avec vous-mêmes. Toute loi faite de votre volonté humaine ne pourra vous rendre justice. Soyez donc enfants d'Israël en étant fidèles à vos pères.

Et vous, peuples de ténèbres, vous qui affrontez la nation qui a fait savoir au monde entier sa puissance, vous voulez vous démontrer supérieurs en ne voulant pas la paix. Vous avez créé votre propre destruction. Vous ne vous rendez pas compte de l'influence de Satan sur vous. Vous voulez écraser de votre domination les enfants qui sont contre vous. Vous voulez vous démontrer combien votre puissance est à légal de votre comportement.

Vous nêtes pas ce que vous prétendez être car qui prend les armes pour se montrer plus fort, plus puissant, nest que faiblesse, qu'ignorance et que destruction. On ne peut bâtir sur la haine, sur la violence, c'est un mouvement qui se détruit par lui-même, il disparaît pour ne paraître que l'aideur aux yeux de ceux qui ne veulent que la paix.

Vous êtes mes enfants, vous avez en vous le souffle de Dieu. Mon Père a déposé en vous la vie, vous ne respectez pas qui vous êtes et vous ne voulez pas respecter la vie des autres. Vous déclarez que vous êtes la puissance par le fait que vous avez affronté la nation qui se dit la plus riche, la plus forte, la plus puissante, mais, par votre attitude, vous démontrez que vous êtes dominés par un autre qui veut vous imposer sa volonté humaine.

Cette nation refuse découter ma Parole que j'ai donnée à mon saint Vicaire Jean-Paul II. Il a demandé la paix mais lorgueil humain la refusée. Aujourdhui, les enfants de la terre sont témoins de la désobéissance. Vous, peuples d'Irak et d'Iran, et vous, les Etats-Unis, vous êtes laissés à vous-mêmes. Dieu vous regarde et il na que de la compassion pour vous, ô enfants infidèles. Il a tellement d'amour quil demande à tous ses enfants de la Lumière de prier et de se sacrifier pour vous, peuples orgueilleux.

Pourquoi faire de vous des enfants qui ne veulent quaccomplir votre volonté humaine? Vous faites souffrir mes enfants de la terre entière. Vous seuls vous vous présenterez devant vos gestes contre mes enfants. Et vous, mes enfants de la Lumière, vous qui acceptez découter mon saint Vicaire, sa voix est en mes Paroles, soyez bénis.

Beaucoup de grâces vous sont accordées pour vous, pour vos enfants et pour ceux que vous aimez. Je vous demande, ô enfants d'amour : aimez vos frères et vos soeurs, suivez les comman-dements de Dieu, ne jugez pas mes enfants rebelles et priez pour eux car Dieu vous aime. Il veut vous accorder des grâces de lumière afin que vous ne soyez pas sous lemprise de l'ange des ténèbres.

Ô petits enfants, ne laissez pas Satan et les anges déchus vous inciter à la peur, à l'inquiétude; demeurez en paix. Mon saint Vicaire a demandé la paix. Gardez la paix en vous, ne vous inquiétez pas, car cela crée en vous un mouvement d'arrêt aux grâces que je déverse en vous. Lorsque vous manquez de confiance en Dieu, Dieu arrête son mouvement d'amour et il attend que vous lui redonniez votre confiance parce que Dieu respecte votre liberté. Ne cherchez pas, mes enfants, à connaître ce que demain, l'autre demain et les autres demains seront. Chaque jour, vous devez vivre votre vie en Dieu dans l'amour de votre prochain. Lorsque vous vivez en Dieu, vous abandonnez votre vie à Dieu et ceux que vous aimez en vous profitent de votre présence en Dieu. Vous démontrez que vous êtes enfants de Dieu et que vous aimez votre prochain.

Mes amours, je viens vous apporter l'amour, je ne parle pas pour vous faire peur, pour vous inquiéter. Gardez l'espérance car je suis l'Amour, je suis la Joie, je suis la Bonté, je suis la Douceur, tout en moi est parfait. Ce que je suis, je vous le donne. Je vous nourrirai comme je nourris ma nature et comme je nourris toute ma  création. Malgré que votre volonté humaine fait des actions qui détruisent ma nature, ma création, moi qui suis la Vie, je continue à vous nourrir parce que je suis la Vie, je suis l'Amour.

Soyez fidèles à ce que vous êtes. Tout est voulu de Dieu pour vous. Je veux vous combler d'amour. Gardez votre paix. Priez avec votre coeur en ayant confiance que Dieu vous aime. Priez comme des enfants, des tout-petits enfants qui font confiance à leur Père.

Comme je vous aime, mes enfants, aimez-vous. Ce moment est un moment précieux pour vous, il vous rappelle que j'ai annoncé un temps d'amour sur la terre et je vous dis, mes enfants, que très bientôt vous allez connaître ce temps d'amour sur la terre. Voici que Dieu vient en vous. Préparez votre intérieur.

Je vous bénis. Que par la puissance de Dieu, vous deveniez des enfants d'amour. Dieu le Père, Dieu le Fils, Dieu le Saint-Esprit vous bénissent dans sa Divine Volonté. Amen.



Return to Mary's corner